Museo Atlantico

« Dès que nous les coulons, ils appartiennent à la mer. »

Jason deCaires Taylor

Sous la surface de l’océan, les musées d’art contemporains de Jason deCaires Taylor déroutent les touristes. Depuis onze ans, le scupteur a pour vocation d’attirer les plongeurs loin du véritable récif corallien. Un idéal environnemental donc, au-delà de son originalité.

CANCUN – PREMIER MUSÉE
Cette Atlantide, pensée par le directeur du parc national de la côte occidentale mexicaine regroupant l’île Mujeres, Punta Cancun et Punta Nizuc, a été réalisée grâce au sculpteur britannique Jason deCaires Taylor, coutumier des fonds marins. A l’origine, Jaime Gonzalez Canto, directeur du parc national, souhaitait renforcer l’attractivité du récif corallien de Cancún en y immergeant des sculptures colossales. C’est en apprenant que le récif corallien à l’est du Mexique est l’un des plus pollués et des plus abîmés qu’il révise son projet. Avec le partenariat de Jason deCaires Taylor, il décide de placer leurs galeries d’art à l’écart du récif, dans les fonds blancs, afin d’attirer les touristes dans une zone moins menacée. Le musée a nécessité dix-huit mois d’installation, 120 tonnes de béton, de sable et de gravier, et 120 heures de travail sous-marin pour ses sculpteurs et ses ouvriers.

Des sculptures sont régulièrement ajoutées au sein de ces galeries afin de préserver leur intérêt auprès des touristes réguliers. En plus de détourner les plongeurs du récif en danger, les statues en ciment alcalin, un matériau au pH neutre, permettent à l’écosystème sous-marin de se développer. Les poissons ont colonisé les œuvres pouvant former des abris et les algues ont envahi les statues, créant aux formes humaines des cheveux, des vêtements ou des sortes de branchies. 

LES MUSÉES
Les musées sous-marins deCaires Taylor apparaissent partout dans le monde, reflétant les préoccupations mondiales qui affectent les écologies sous-marines. Alors que les groupes de sculptures peuvent être considérés conceptuellement comme un musée, chaque sculpture individuelle contient son propre message personnel. Un commentaire social conceptuel est fait à travers les figures incluses dans chaque installation. Avant qu’ils ne deviennent progressivement obscurcis par la croissance de la vie marine alors que le récif les réclame, les chiffres montrent des groupes tels que des professionnels, un couple prenant un selfie ou un homme installé sur un canapé. Tous ces éléments sont révélateurs des actions quotidiennes de l’humanité, vivant au-dessus des vagues, souvent inconscient de l’impact que chacune de ses actions peut avoir sur l’environnement. Nous pouvons nous voir dans les visages quotidiens de ces peuples sculpturaux qui sont ensevelis sous les flots

QUI EST -CE SCULPTEUR
Jason deCaires Taylor est un sculpteur, environnementaliste et photographe sous-marin professionnel. Né en 1974, Taylor est diplômé du London Institute of Arts en 1998 avec un BA avec distinction en sculpture.

Ses œuvres permanentes spécifiques au site couvrent plusieurs continents et explorent principalement les environnements marins submergés et marémoteurs. Ses œuvres sculpturales multidisciplinaires explorent les thèmes modernes de la conservation et de l’activisme environnemental; Au cours des 10 dernières années, Taylor a créé plusieurs «musées» et «parcs de sculptures» sous-marins à grande échelle, avec des collections de plus de 850 œuvres publiques grandeur nature.

Sculpteur prolifique, il est devenu le premier d’une nouvelle génération d’artistes à déplacer les concepts du mouvement Land art dans le domaine de l’environnement marin. Il a acquis une notoriété internationale en 2006 avec la création du premier parc de sculptures sous-marines au monde, situé au large de la côte ouest de la Grenade aux Antilles. Désormais classé parmi les 25 meilleures merveilles du monde par National Geographic, le parc a joué un rôle déterminant dans la proclamation par le gouvernement du site d’aire marine nationale protégée. Cela a été suivi en 2009 lorsqu’il a co-fondé MUSA (Museo Subacuático de Arte), une vaste collection de plus de 500 de ses œuvres sculpturales, installée entre Cancun et Isla Mujeres au Mexique.

Parmi les autres projets majeurs, citons le Museo Atlantico (2016), une collection de plus de 300 sculptures et formes architecturales immergées à Lanzarote, en Espagne, la première du genre dans les eaux européennes. The Rising Tide (2016 Thames London) et Ocean Atlas, une sculpture unique monumentale de 60 tonnes située aux Bahamas.

Jason deCaires Taylor

Les œuvres sont construites à l’aide de matériaux au pH neutre pour stimuler la croissance naturelle et les changements ultérieurs destinés à explorer l’esthétique de la décomposition, de la renaissance et de la métamorphose. Ses projets d’art public pionniers ne sont pas seulement des exemples de conservation marine réussie, mais des œuvres d’art qui cherchent à encourager la conscience environnementale, à susciter un changement social et à nous amener à apprécier la beauté naturelle à couper le souffle du monde sous-marin.

Il a reçu de nombreux prix de sculpture et de photographie et est membre de la Royal Society of Sculptors, ambassadeur de l’océan auprès du DAN (Divers Alert Network), Ocean Exemplar du World Ocean Observatory et conférencier TED . En 2014, il a reçu The Global Thinker par Foreign Policy, décrit comme le Jacque Cousteau du monde de l’art.


Pour en savoir plus
son site internet : https://www.underwatersculpture.com/

Leave a Reply